DEMANDE DE RESTITUTION DES OBJETS D’ART VOLES EN AFRIQUE PAR L’ONG JEUNESSE PANAFRICAINE





A L’ATTENTION DE LA FRANCE, BELGIQUE, ESPAGNE, l’ANGLETERRE, L’ALLEMAGNE ET DU RESTE DE LA « COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE »

OBJET : DEMANDE DE RESTITUTION DES OBJETS D’ART VOLES EN AFRIQUE

L'ONG Jeunesse panafricaine (JEPA) en collaboration avec les musées africains et les organisations de la société civile africaines vous présente cette pétition relative à la  restitution des objets d'arts volés pendant la colonisation et retenus dans les musées européens à l’instar du musée de Tervuren (Belgique), du Quai-Branly à Paris (France), de la Royal Academy of Arts à Londres (Angleterre), des musées ethnologiques tels le Humbolt Forum à Berlin (Allemagne), etc…

À la lumière des études menées par des chercheurs sur cette spoliation des biens culturels africains, il ressort que :

1- Près de 90% du patrimoine culturel africain est détenu hors du continent ;

2- 70 à 90% de ce patrimoine a été extirpé du continent dans un contexte colonial ;

3- 90.000 objets d’art numérisés sur l'Afrique subsaharienne et Madagascar sont  répertoriés dans les musées français dont 75 000 dans le musée du Quai-Branly mis en  place par Jacques Chirac ;

4- le musée de Tervuren dans les mêmes formes détient une partie de la grande et  prodigieuse histoire de l'Afrique centrale et du Congo sur la civilisation bantou;

5- 10.000 à 15.000 objets d’art d’origine africaine sont répertoriés dans les musées
ethnologiques en Allemagne ;

6- les pans entiers de la féconde et riche histoire de l’Égypte ancienne, du pays de Kusch, de l’empire du Mali-Songhay, des Royaumes du Dahomey, du Benin, du Congo, du Monomotapa, etc… ont été extirpés et emportés en Europe.

Ces pièces volées, ces trésors pillés, cette dignité bafouée, cette histoire tronquée et niée  à dessein par certains intellectuels et penseurs du colonialisme ainsi que par certains  hommes politiques tel que Nicolas Sarkozy doivent être rétrocéder à l'Afrique.

Car cela participe non seulement à la restauration de la mémoire et conscience historique africaine,  de notre identité mais aussi et surtout de notre patrimoine culturel tout particulier.

De Dakar à Nairobi, du Cap au Caire, de Kinshasa à Lomé, de Yaoundé à Addis Abeba,
levons nous comme un seul homme pour exiger la restitution totale des objets d'arts  volés en signant cette pétition en cliquant le lien au fond de la pétition.

Fait à Dschang , le  17 février 2019.

Lunus Fogap, LE PRESIDENT  La JEPA.





17 réflexions au sujet de « DEMANDE DE RESTITUTION DES OBJETS D’ART VOLES EN AFRIQUE PAR L’ONG JEUNESSE PANAFRICAINE »

  1. Je pense que ces objets d’art africains sont en sécurité en occident. Les ramener en Afrique, c’est les exposer aux voles pendant les guerres et autres revendications. S’il y a quelque chose a réclamer à l’Europe, c’est nos ressources minières et financières volées depuis les temps coloniaux jusqu’aujourd’hui.

  2. Je préconise aux occidentaux de restituer tous les objets d’art volés en Afrique pendant la colonisation et ceux de façon systématique !!!

  3. La civilisation africaine a longtemps intéressé les pays occidentaux qui avaient mis un système colonial en place aux fins de piller ou déposséder l’Afrique de ses biens culturels. Aujourd’hui, que ces pays comprennent qu’ils ont assez admiré ces objets qui ne se transformeront jamais en les leurs. Par conséquent je voudrais leur rappeler que toutes les histoires ont été relaté à selon leur vouloir, ce que je puisse leur demander maintenant c’est de les restituer maintenant. J’ajoute que pour tout africain leurs objets historiques n’a jamais intéressé l’Afrique.

  4. Nous voulons récupérer notre héritage de force ou de gré on y arrivera jeune Afrique réveil toi tu a longtemps été manipulé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *