Coup de tonnerre à la CPI :::: Une jeune femme musulmane, dénommée Maryam, rend visite à l’ex leader de la galaxie patriotique, le ministre Charles Blé Goudé.

Cette visite montre clairement que le ministre Blé Goudé  n’était pas contre la communauté musulmane, comme l’avait révélé la procureure Fatou Bensouda à l’ouverture du procès le 28 janvier dernier.

Bonjour à tous les africains,

Bonjour à tous les ivoiriens,

 

Je m’appelle Maryam.

Le jeudi 19 juillet 2018, j’ai rendu une visite de courtoisie au Ministre Charles Blé Goudé à la prison de Scheveningen à La Haye.

 

J’avoue que je ne m’attendais pas à ce qu’il réponde favorablement à ma demande de visite. En effet, je ne le connais que de nom. Vu que c’est un homme politique célèbre, j’étais étonnée qu’il accepte de me rencontrer sans me connaître.

J’avais envie de discuter avec lui, poser toutes les questions qui me taraudaient l’esprit depuis. J’ai donc soumis ma demande de visite et grande fut ma surprise de recevoir le mail d’acceptation du Ministre Charles Blé Goudé qui approuvait ma demande.

 

Je ne pourrais pas vous décrire la joie qui a envahie mon coeur. Me voilà donc aujourd’hui, ici, devant la prison de La Haye, moi, Maryam,  ivoirienne, musulmane et voilée reçue par Charles Blé Goudé qu’on nous avait dépeint comme détestant les musulmans.

Tout un symbole!

Comme pour dire à ceux qui ont divisé la Côte d’Ivoire,  que nous ne sommes qu’un seul et même peuple.

Charles Blé n’a jamais détesté les musulmans bien au contraire il les a aidé à plusieurs reprises quant il était en liberté.

 

Ma présence devant cette prison prouve que le Ministre Charles Blé Goudé est un homme ouvert et j’ai voulu prouver que malgré qu’il n’est pas de la même religion que moi nous avons échangé sur tous les sujets concernant notre patrie : la Cote d’ivoire.

Je lui ai donc témoigné toute mon admiration et mon respect en tant que femme musulmane.

 

J’ai passé 3 heures avec le Ministre Charles Blé Goudé. 3 heures au cour desquelles nous avons beaucoup discuté. Il m ‘a fait beaucoup rire et je l’ai fait rire aussi. Les policiers présents dans la salle étaient étonnés de nous entendre rire ainsi aux éclats.

 

Charles Blé Goudé est vraiment quelqu’un qui a la main sur le coeur, il aime tous les ivoiriens sans distinction d’ethnie ou de religion. Et il m’a reçu alors qu’il ne me connaissait pas. Mais le simple fait qu’il a su que j’étais ivoirienne, africaine a suffit pour qu’il accepte. C’etait une fierté pour moi d’être en sa compagnie durant ces 3 heures, parce-que je pense qu’il est celui qui pourra nous apporter enfin cette réconciliation dont la Côte d’ivoire a besoin. Car il a fait le tour des mosquées en Côte d’Ivoire , il a fait des dons aux mosquées, il a même donné de l’argent a l’imam de San Pedro à l’époque.

 

Je veux être avec ceux qui posent les actes concrets pour que les ivoiriens et les ivoiriennes se réconcilient.

J’invite tous les musulmans et les musulmanes de Côte d’Ivoire à faire preuve de bon sens, en suivant ceux qui parlent de réconciliation véritable afin que tout soit mit en place pour que cette réconciliation soit concrète.

 

Voyez-vous, un imam s’est fait arrêter pour avoir dit une vérité, pour avoir donné son opinion. Il est depuis quelques jours incarcéré, certains imams sont traqués et d’autres ont peur de parler pour ne pas subir la foudre du pouvoir actuel. Quant on sait que c’est un musulman qui est au pouvoir : quel paradoxe ?

Alors que son gouvernement et lui ont prétendu représenter les populations du nord, aujourd’hui ils arrêtent les icônes de notre communauté sans raison valable au yeux de la loi.

 

Tandis que les musulmans se font massacrés au Nord, emprisonnés sans raison, je vous rappelle qu’un homme a passé sa vie à combattre aux mains nues, à organiser des caravanes de la paix, à s’asseoir dans les mosquées avec les imams et passer des messages de paix. Cet homme c’est Charles Blé Goudé. S’il était là jamais un imam ne serait emprisonné pour avoir donné son opinion !

Jamais au grand jamais !

 

Être un bon musulman c’est être juste et non injuste. Et c’est être fort et courageux pour combattre l’injustice non pour l’aider à se propager.

Je demande à Allaah qu’il fasse que la Côte d’Ivoire dans son ensemble se retrouve comme un seul homme, et que nous vivions tous ensemble dans la paix et l’harmonie. Que Allaah protège la Côte d’Ivoire.

 

Vive la paix, vive la réconciliation,  vive le vivre ensemble en Côte d’Ivoire ,  vive ma patrie que j’aime et que je défendrais pour moi même et pour les futurs générations.

Vive la Côte d’Ivoire !

Que la paix soit avec nous !

Maryam.

8 réflexions au sujet de « Coup de tonnerre à la CPI :::: Une jeune femme musulmane, dénommée Maryam, rend visite à l’ex leader de la galaxie patriotique, le ministre Charles Blé Goudé. »

  1. Bravo Maryam. C’est un debut. Faudra je beaucoup d’autre musulman fassent fe meme pour le pays. Charle est encore jeune et en tant ke partisant de la pays, il peut apporter beaucoup a ce pays qui a besoin d’harmonie.
    Bravo bravo a Miryam

    1. La jeunesse ivoirienne veut la reconciliation vraie par la libération immédiate de GBAGBO et BLE GOUDE incarcérés en prison à la cpi injustement. Alors que les veritables criminels qui ont endeuillés les ivoiriens sont libre. Quel monde? Celui qui incarne la justice des vainqueurs??

  2. Seulement qu’on refuse de reconnaître les choses. Sinon tous nous savons que la paix et la solidarité en Côte-d’ivoire ont pour condition le retour du président Gbagbo et du ministre Charles Blé Goudé. Et cela est sans commentaire, même les voix qui le disent semblent ne pas sonner fort.

  3. La jeunesse ivoirienne veut la reconciliation vraie par la libération immédiate de GBAGBO et BLE GOUDE incarcérés en prison à la cpi injustement. Alors que les veritables criminels qui ont endeuillés les ivoiriens sont libre. Quel monde? Celui qui incarne la justice des vainqueurs??

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *